Les radiateurs à inertie sont devenus la nouvelle référence si vous recherchez aujourd’hui un radiateur électrique économique à l’usage. Le fonctionnement par rayonnement, qui permet une redistribution progressive de la chaleur accumulée sans fonctionnement continu, apporte une innovation majeure en comparaison avec les convecteurs électriques. Le radiateur à inertie diffuse sa chaleur après sa mise à l’arrêt, sans consommer d’électricité.

Radiateur électrique économique à inertie

Inertie sèche et inertie fluide : la technologie des radiateurs électriques économiques

Un radiateur à inertie est un appareil qui produit de la chaleur grâce à un apport d’électricité puis la redistribue de façon douce et homogène grâce à un cœur de chauffe qui rayonne. Ce principe de fonctionnement simple diffère de celui des convecteurs qui réchauffent l’air à l’aide d’une simple résistance. Il s’agit également d’une technologie différente de celle que l’on retrouve sur les radiateurs électriques à fluide caloporteur. Dans ce dernier cas, c’est un liquide – le plus souvent de l’eau additionnée d’antigel ou de l’huile – qui transporte la chaleur directement diffusée par le corps de l’appareil. Il n’y a pas de phénomène d’accumulation.

Revenons à nos radiateurs électriques économiques à inertie. Ils sont souvent appelés radiateurs à chaleur douce car la diffusion se fait après une période d’accumulation, grâce au principe même de l’inertie.

  • Avec un radiateur électrique par inertie sèche, c’est un matériau capable d’accumuler la chaleur qui fait office de corps de chauffe. Il peut s’agir de verre, de pierre de lave ou de céramique, mais encore de faïence, de marbre ou de stéatite. Ces appareils sont recommandés dans les pièces dans lesquelles vous passez du temps car les variations de températures sont relativement lentes et le confort thermique est excellent.
  • Avec un radiateur électrique par inertie fluide, c’est une huile minérale ou végétale voire de l’eau additionnée de glycol (eau glycolée) qui accumule la chaleur de la résistance au sein du corps de chauffe. Une solution à privilégier comme chauffage d’appoint et/ou dans les pièces moins utilisées comme les chambres ou les pièces d’eau.

Les radiateurs électriques à inertie fluide ont tendance à monter en température plus rapidement que les radiateurs à inertie sèche. Ces derniers doivent fonctionner plus longtemps pour accumuler la chaleur ensuite diffusée.

Dans tous les cas, un radiateur à inertie apporte des économies d’énergie concrètes. Grâce à un point chaud permanent, un réglage précis et des capteurs qui détectent la présence, vous pouvez profiter d’une diffusion de chaleur par un rayonnement très agréable qui suit votre rythme de vie. Il est simple d’effectuer des économies grâce à ce chauffage qui n’intervient que lorsque vous êtes présent dans la pièce. Il se coupe automatiquement lorsque vous la quittez après quelques minutes (via les détecteurs de mouvement souvent présents).

Un radiateur à inertie est économique également car il réduit l’amplitude des températures intérieures, tout en limitant le phénomène de paroi froide. Cela signifie que la température ressentie est bien meilleure qu’avec d’autres systèmes de chauffage, et ne vous incite pas à augmenter la température de consigne.

Inertie sèche et inertie fluide : quel radiateur électrique est le plus économique ?

Malgré sa montée en température plus lente, le radiateur à inertie sèche est celui qui offre le meilleur confort dans le temps. Avec une consommation en électricité plus faible à l’usage, il est le plus économique malgré un coût à l’achat plus important.

Pour savoir quel est le modèle le plus économique pour vous (marque, modèle), il est important d’avoir une notion en tête : tous les radiateurs électriques consomment exactement la même quantité d’électricité à puissance équivalente et pendant une durée d’utilisation égale. Ainsi, les radiateurs à inertie sont qualifiés de radiateurs basse consommation car ils sont moins longtemps en état de marche. Les modèles les plus économiques sont par conséquent ceux qui ont une durée de mise en température courte et surtout une grande capacité à diffuser longtemps la chaleur.

Le critère principal pour acheter un radiateur électrique économique est la capacité de stockage de chaleur du cœur de chauffe. Son type importe peu. Toutes les matières ont des propriétés réfractaires fortes et des performances énergétiques très proches. Pour faire des économies avec votre radiateur électrique à inertie, il faut opter pour des appareils haut de gamme avec un poids important. Plus le cœur de chauffe à une dimension importante (et une masse en conséquence) et plus le phénomène d’inertie sera puissant, ce qui signifie des économies d’énergie.

La meilleure solution consiste si vous le pouvez à sélectionner un radiateur électrique associant deux corps/cœurs de chauffe (système hybride aussi appelé radiateur à double système chauffant). Dans ce cas, le premier corps est appelé le cœur de chauffe et stocke la chaleur produite par la résistance. Le second corps de chauffe est lui chargé de la restitution avec une montée en température rapide. On efface ici les limites de l’une et l’autre des solutions en combinant leurs atouts.

A savoir : si vous voulez faire des économies supplémentaires en choisissant un radiateur électrique économique – comme un modèle à inertie – ne négligez pas le choix de votre fournisseur. Vous pouvez en effet souscrire à une offre avec des tarifs plus bas que ceux proposés par l’opérateur historique (EDF) via des fournisseurs alternatifs.