Les critères importants pour bien choisir un radiateur électrique économique sont la puissance de l’appareil (de 500 à 2500 W en général), la technologie (convecteur, radiant, à inertie fluide, à inertie sèche) et enfin la liste des options (thermostat, détection de présence, connectivité).

Comment choisir un radiateur électrique économique

Acheter un radiateur électrique avec une puissance adaptée à votre besoin

La puissance du radiateur électrique que vous achetez est un critère essentiel. Il est indispensable de sélectionner un niveau de puissance cohérent au regard du confort souhaité, de la superficie et du volume de la pièce à chauffer… tout en respectant votre budget.

  • Un radiateur sous dimensionné, avec une puissance insuffisante, va être sollicité en permanence et amener à une surconsommation d’énergie qui ne permettra pas d’atteindre la température souhaitée.
  • Un radiateur surdimensionné va coûter plus cher à l’achat, inutilement, sans vous apporter un confort thermique bien plus marqué.

Comment déterminer le bon niveau de puissance ? Les paramètres à prendre en compte pour un calcul précis sont le coefficient de déperdition de votre logement ainsi que la température extérieure moyenne. Mais cet effort consistant à prendre en compte votre niveau d’isolation ainsi que la zone climatique dans laquelle vous vous situez n’est pas toujours nécessaire. Il est recommandé si vous menez une rénovation de grande ampleur et/ou si votre logement présente des caractéristiques atypiques (hauteur sous plafond supérieure à 2,50 m, situation dans une zone géographique particulière comme le bord de mer ou la montagne).

Dans l’immense majorité des cas, une règle simple est à appliquer pour choisir un radiateur électrique avec une puissance adaptée à votre besoin. Il suffit de partir du postulat qu’une puissance de 100 W est adaptée pour 1 m².

Ainsi, pour une grande pièce avec salon et salle à manger d’une superficie de 40 m², vous pouvez combiner deux radiateurs de 2 000 W ou un radiateur de 2 000 W et deux radiateurs de 1 000 W. Ce choix est à effectuer selon l’espace disponible pour installer les radiateurs électriques mais aussi en fonction de vos contraintes en matière d’aménagement et de design.

Cette règle tend à être de moins en moins employée, avec désormais une équivalence de 80 W pour 1 m². Cela s’explique car l’isolation des logements a fortement progressé.

Voici un tableau de la puissance recommandée pour les radiateurs électriques selon la surface à chauffer et la qualité de l’isolation du bâti.

Superficie de la piècePuissance du radiateur pour une maison ancienne / mal isoléePuissance du radiateur pour une maison récente / bien isolée
De 10 à 15 m²1 000 à 1 500 W800 à 1 200 W
De 15 à 20 m²1 500 à 2 000 W1 200 à 1 600 W
De 20 à 25 m²2 000 à 2 500 W1 600 à 2 000 W

Le bon type de radiateur électrique avec une technologie économique

Si vous souhaitez choisir un radiateur électrique économique, vous devez vous intéresser à la technologie employée. Un modèle est à éviter : le convecteur. Il s’agit de la solution de base. Ces radiateurs électriques premiers prix chauffent l’air ambiant avec une sensation désagréable de coup de froid souvent accompagnée d’une odeur de poussière. À fuir car le prix d’achat très bas masque des coûts à l’usage bien plus élevés.
Un radiateur électrique économique peut être un radiateur radiant (également appelé panneau rayonnant) avec une résistance électrique chauffant une plaque qui émet la chaleur à l’avant. L’avantage de ces radiateurs est qu’ils apportent une diffusion continue avec un prix à l’achat relativement réduit.

Nécessitant un effort financier plus important à l’achat mais un coût plus réduit à l’usage, les radiateurs à inertie constituent aujourd’hui les équipements à privilégier.

  • Un radiateur électrique à inertie fluide contient un fluide caloporteur chauffé par une résistance qui diffuse ensuite lentement la chaleur accumulée.
  • Un radiateur électrique à inertie sèche possède lui une résistance intégrée dans un matériau accumulateur, le plus souvent de la céramique, de la fonte ou de la pierre. Il s’agit du même principe, c’est-à-dire un emmagasinement de chaleur puis une restitution.

Il existe également des radiateurs électriques à double système chauffant, qui associent deux cœurs de chauffe. Plus précisément, on retrouve un convecteur associé à une façade rayonnante. Cette association entre la convection et la radiation est très efficace car chaque système peut fonctionner de façon indépendante. C’est le rayonnement qui est priorisé pour un bon confort thermique, tandis que la partie convective du radiateur apporte un niveau de puissance élevé pour une montée en température rapide.

A savoir : en greffant à un radiateur à inertie une programmation, vous pouvez bénéficier du tarif réduit des heures creuses et utiliser pleinement les atouts de la diffusion lente. Votre radiateur va monter en température alors que le tarif de l’électricité est bas, puis arrêter son alimentation électrique. La chaleur sera diffusée dans les heures qui suivent sans avoir à consommer d’électricité !

Les options pour réaliser des économies avec un radiateur électrique

Un bon radiateur électrique économique, c’est un appareil qui propose des options intelligentes pour gérer la puissance et chauffer au moment-clé.

Si les thermostats sont désormais généralisés sur la plupart des radiateurs électriques, tous n’apportent pas la même précision. Les modèles numériques les plus récents permettent d’atteindre une précision à 0,1 °C près, avec des plages horaires personnalisables (et pas seulement des créneaux horaires prédéterminés). À vous de voir ce que vous préférez : un écran avec affichage digital directement intégré sur le radiateur électrique ou un système avec télécommande. Cette seconde option permet de piloter la gestion de votre chauffage dans la pièce, sans vous déplacer.

La détection de présence ainsi que la détection de fenêtres ouvertes sont deux options qui tendent à se répandre sur les radiateurs électriques. Grâce à des capteurs, le radiateur peut comprendre lorsqu’aucun mouvement n’est réalisé ou lorsque la température est très fraîche. Dans ce cas, il s’arrête automatiquement ou bascule en mode hors-gel.

Désormais, on trouve également des radiateurs électriques connectés dont vous pouvez gérer à distance la marche ou l’arrêt mais aussi la température. Depuis votre smartphone, vous pouvez accéder à une grande variété d’informations et notamment suivre la consommation. Pratique pour lancer le chauffage juste avant votre retour et/ou éteindre des radiateurs électriques restés allumés lorsque vous vous absentez pour une période prolongée.