L’actualité française de la rénovation électrique du logement sur Le Journal de l’Électricité !

Comment faire des économies d'électricité ?

bien s'équiper pour moins consommer

Pour faire des économies d’électricité, trois grandes actions sont possibles : tout d’abord soigner l’isolation de son logement et avoir un système de chauffage performant, ensuite choisir des équipements peu consommateurs d’énergie dans le cadre de la rénovation électrique du logement, et enfin adopter au quotidien un comportement responsable énergiquement. Voici nos conseils pour ces trois grands pans de la chasse à une consommation excessive d’électricité.

icone prise

Les postes de consommation à surveiller pour faire des économies d’électricité

Réduire sa consommation d’électricité est aujourd’hui devenu un enjeu majeur pour les ménages. Que cette volonté soit guidée uniquement par des motivations financières ou par un souci de réduire son impact sur l’environnement, il existe de nombreux gestes faciles à réaliser. On distingue en règle générale quatre grands postes consommateurs d’électricité dans un foyer.

Le chauffage est celui qui représente la part la plus importante, souvent majoritaire et pouvant même atteindre deux tiers de la consommation électrique totale ;

Les différents appareils électriques pèsent en général pour 20 % du total de la consommation. Ils ont eu tendance à se multiplier ces dernières années dans nos foyers et sont gourmands s’ils restent en fonctionnement, et même en veille ;

La production d’eau chaude sanitaire (ECS) aussi consomme de l’électricité. Pour alimenter une chaudière et/ou un système de stockage de l’eau, il faut de l’énergie. La part de l’électricité dédiée à cet usage est évaluée à 10 %.

Enfin, 5 à 10 % de la consommation électrique moyenne d’un foyer est relative à la cuisson et aux appareils utilisés en cuisine.

Puisque le chauffage représente la majorité des dépenses électriques d’un foyer, c’est lui qui doit concentrer les efforts si vous cherchez à faire des économies. Pour cela, équipez-vous avec un système performant et renforcez l’isolation. Pour la production d’eau chaude sanitaire comme pour la cuisine, achetez uniquement des équipements performants sur le plan énergétique, qui auront une consommation réduite à l’usage. Enfin, en ce qui concerne les appareils électriques – de l’ordinateur à la TV en passant par les lampes connectées et autres consoles – il faut prendre de bonnes habitudes et éteindre ce qui ne vous sert pas.

icone volt

Économies d’électricité : l’importance d’un chauffage performant et d’une isolation de qualité

Une bonne isolation thermique de l’habitat permet d’éviter la surconsommation énergétique. Il s’agit d’un geste efficace pour améliorer les performances, obligatoire lors d’une construction neuve (avec les nouvelles normes) et fortement encouragée dans le cadre d’une rénovation.

Avant de vous lancer, identifiez précisément les sources de variations thermiques et utilisez pour cela un bilan de votre logement réalisé par un professionnel (thermicien). Il pourra vous aider à déterminer là où les déperditions de chaleur sont les plus importantes. Les principales zones responsables sont en règle générale la toiture, les murs puis les fenêtres et enfin les sols. Améliorer l’étanchéité des différentes surfaces, limiter les pertes et échanges de chaleur ou encore le phénomène de pont thermique, tout doit être soigné dans les moindres détails. Une bonne isolation possède un coût élevé mais des aides sont disponibles (via France Renov). Voyez l’isolation de votre logement comme un investissement, qui sera ensuite amorti par des économies d’électricité durables.

Économies d’électricité : des équipements économes pour un confort de vie

De nombreux équipements possèdent désormais une étiquette énergie, permettant de comprendre le niveau de consommation de chaque appareil. Au même titre que d’autres critères comme les dimensions, le poids ou encore le prix, la consommation énergétique fait partie des éléments pris en compte et qui conditionnent un achat.
Si vous voulez réaliser des économies d’électricité, privilégiez des appareils qui font partie des classes supérieures de l’étiquette énergie. Cette dernière concerne les lave-vaisselle, lave-linge, réfrigérateurs et congélateurs, téléviseurs et écrans ou encore ampoules. Vous pouvez retrouver des appareils avec un classement de A à G.
A savoir : les classifications A+, A++ et A+++ n’existent plus depuis 2021. En effet, les exigences en matière d’économie d’énergie ont été revues à la hausse, rendant la classe A plus difficiles à obtenir. Ainsi, un produit qui était classé A+++ dans l’ancien système peut aujourd’hui avoir basculé en B. Cela signifie que les produits qui obtiennent le meilleur classement (A) sont très performants.

Économies d’électricité : les bons réflexes dans un logement peu consommateur

Faire des économies d’électricité, c’est aussi changer ses habitudes et faire des efforts au quotidien qui vont devenir des réflexes. Sachez par exemple que vous pouvez éteindre les appareils dont vous ne vous servez pas plutôt que de les laisser en veille. En effet, leur consommation reste de 0,5 W voire 2 W pour les appareils connectés à Internet. Entre 5 et 10 % d’économies sont possibles si vous éteignez les appareils en veille.

Lorsque vous le pouvez, faites fonctionner vos appareils électroménagers en mode Eco. Cela concerne notamment le lave-linge et le lave-vaisselle (mais aussi les radiateurs). D’ailleurs, ne lancez pas une tournée de linge ou de vaisselle sans que la machine ne soit complète. Les programmes « demi-charge » consomment certes moins d’eau mais autant d’électricité !

Les radiateurs électriques possèdent désormais tous des systèmes de régulation permettant de gérer avec une grande précision la température délivrée. Utilisez ces différents modes, également appelés « ordres », pour adapter le fonctionnement du radiateur électrique à votre besoin. Vous pourrez ainsi générer de sérieuses économies. Les grands ordres que l’on retrouve sur tous les chauffages électriques sont : arrêt, confort (19°C par défaut), confort – 1°C, confort – 2°C, économique, hors gel.

Toujours en matière de chauffage, pensez à utiliser toutes les options à votre disposition. Vous pouvez notamment baisser le chauffage en cas d’absence, maîtriser la température de chauffage pièce par pièce grâce à un système de régulation ou encore ajouter un système de chauffage d’appoint pour moins solliciter votre chauffage central. Pensez par exemple au chauffage au bois avec des bûches ou des granulés, qui diminuent de manière forte votre facture d’électricité en chauffant une partie de votre logement.

Les économies d’électricité se cachent aussi dans la cuisine. Lorsque vous utilisez des casseroles, pensez par exemple à les recouvrir pour conserver la chaleur et permettre une cuisson plus rapide, qui sollicite moins l’électricité.

En ce qui concerne l’eau chaude, vous pouvez également effectuer des économies d’électricité en passant à une douchette économe ou en utilisant des réducteurs de débit sur les robinets. Moins d’eau utilisée, c’est moins d’électricité consommée.

A lire également sur journal-electricite.com :